Pour afficher de belles mains, certaines n’hésitent pas à se faire poser des faux ongles en gel ou en résine. Quelle technique choisir ?

Afficher de belles mains, c’est indispensable. Pour cela, certaines n’hésitent pas à faire poser de faux ongles. On ne parle évidemment pas ici de faux ongles autocollants qu’on achète en grandes surfaces. Il est, ici, question de se faire poser, en institut, un support solide, en gel ou en résine, sur son ongle. L’ongle est épais et peut alors être travaillé pour obtenir une forme semblable à celles de beaux ongles naturels. Pratique donc pour celles qui rongent leurs ongles ou celles qui ont des ongles cassants. Autre avantage des faux ongles, ils permettent toutes les fantaisies en matière de « nail art » : on pose des paillettes ou des autocollants, on réalise des dessins originaux ou encore on peint chaque ongle dans des couleurs différentes. Tout est possible, pour un résultat très sympa ou plus sophistiqué.

Prenons l’exemple des ongles en gel, faits à partir d’une matière qui ressemble à du gel pour cheveux. Il peut être plus ou moins liquide selon les marques et les qualités et il durcit sous des rayonnements UV. Si le gel est mis en trop fine couche, l’ongle risque de se casser alors que s’il est trop épais, le résultat ne semblera pas naturel. D’où l’intérêt de faire appel à quelqu’un qui s’y connaît pour le poser. Le gel est aussi plus facile à utiliser que la résine et il est sans odeur toxique. Un autre atout, c’est qu’avec des ongles en gel, on ne doit pas s’occuper de ses ongles pendant 3 voire 4 semaines.

En acrylique

Il existe aussi des ongles en acrylique, faits à partir d’un mélange très malléable de poudre et de liquide. Vos ongles sont limés puis

on leur applique une extension amovible. Quand elle est posée, l’esthéticienne se sert de l’acrylique, qu’elle moule soigneusement dans une forme adaptée. L’exposition à l’air libre fait durcir l’acrylique. Dès que celui-ci est bien sec, l’esthéticienne lime et polit les ongles avant d’appliquer un vernis de la couleur souhaitée. Notons que les ongles en acrylique sont très solides mais, vu leur dureté, ils peuvent se briser.

Attention, cette pose de faux ongles, que ce soit en résine ou en gel, n’est pas sans inconvénient. Leur pose est, quelque part, agressive pour l’ongle naturel qui doit être poli (pour devenir lisse et permettre la pose du faux ongle). Par ailleurs, la colle aura tendance à l’abîmer tandis que les vrais ongles auront plus de mal à respirer, ce qui augmente le risque d’infections. Autre inconvénient, le coût. Cette alternative à la manucure classique demande un entretien régulier et a un coût important. La pose est délicate et demande de la précision. Il faut donc la faire réaliser par un ou une professionnelle et l’entretien sera régulier pour cacher la pousse de l’ongle naturel, toutes les trois semaines environ ou tous les mois.

E.D.

Vous souhaitez recevoir votre journal par email le dimanche, notre agenda du week-end le jeudi et ne rien manquer de nos actus, de nos concours ou des meilleures offres de nos partenaires ?
Inscrivez-vous à nos newsletters !