Si l’école occupe une bonne partie de la journée de nos enfants, il reste heureusement encore du temps pour des activités extra-scolaires. Il n’est pas toujours facile de trouver des occupations qui pourront passionner notre progéniture. Nous allons donc essayer de vous aider à ce niveau.

A réaliser dès la maternelle

Les arts plastiques peuvent sans conteste occuper intelligemment vos enfants comme le souligne Fabienne, institutrice maternelle : « C’est une activité qui peut être pratiquée dès le plus jeune âge. Les petits bouts vont adorer barbouiller leur feuille avec de la peinture. Cela va permettre à votre enfant d’extérioriser ses émotions. Il va aussi apprendre les formes, les couleurs et les volumes. La motricité fine sera aussi travaillée grâce à la manipulation des crayons et des pinceaux ». Dès 4-5 ans, le cirque est aussi un excellent passe temps. « Les différents exercices vont permettre de travailler la motricité globale et la coordination des gestes. Ils vont également permettre de situer son corps dans l’espace, de prendre confiance en soi, de découvrir ses capacités physiques et de vaincre certaines peurs. Le contexte magique du cirque est aussi très motivant ». L’éveil musical peut aussi être une orientation pour occuper le temps libre de nos chères têtes blondes : « Si votre enfant joue d’un instrument plus tard, il pourra déjà acquérir la maîtrise du geste, des capacités d’écoute, d’attention et de patience. D’après des études réalisées, pratiquer la musique développe les émotions et les capacités cognitives ».

La gymnastique et la natation sont aussi enrichissantes pour les développement des tout-petits : « Lancer, sauter, rattraper, grimper, voilà des actions motrices qui vont être pratiquées au cours des séances sportives. La motricité sera bien sûr travaillée ce qui est intéressant s’il pratique un sport plus tard. La sociabilisation est aussi apprise car les activités en équipe demandent d’accepter l’autre, les règles du jeu, l’écoute des consignes... ». Les bébés-nageurs passeront un très beau moment au contact de l’eau. « Leurs possibilités motrices seront plus riches car ils seront portés par l’eau et leurs brassards. Ils pourront bouger librement, positionner leur corps de différentes manières et ainsi mieux le connaître. Ils découvriront aussi l’eau et seront rassurés par la présence de leurs parents ». Enfin, l’éveil théâtral, à partir de 3-4 ans va permettre à l’imagination de travailler : « En effet, pas question ici d’apprendre des textes ou de retenir des répliques mais les enfants vont inventer des histoires avec des personnages. Ils vont acquérir de la concentration, prendre des responsabilités et apprendre à jouer avec des condisciples ».

Des activités pour les 6-10 ans

Une multitude d’activités parascolaires sont à la disposition des enfants à partir de 5-6 ans. A cet âge, il est possible qu’une discipline pratiquée se transforme rapidement en passion : Outre les activités développées dans le paragraphe précédent, le sport est souvent choisi par les enfants. Mais comment bien choisir son sport ? Discipline la plus populaire et la plus médiatisée, le football : « C’est le sport idéal pour les enfants qui ont beaucoup de vitalité et qui va favoriser l’esprit d’équipe ainsi que la sociabilité et le fair-play » explique Magali, psychologue.  L’encadrement dans les clubs doit être privilégié et il y a forcément des différences de méthodes et de philosophie. Il ne faut pas oublier que l’enfant doit jouer même s’il n’est pas le plus doué du groupe.

Pour les filles, la danse est parfois choisie. « Elle permet l’éveil musical et développe le sens du rythme. Les styles de danse peuvent être très variés (classique, moderne, hip hop..) et là aussi il faudra choisir son groupe. Certaines monitrices ont parfois des exigences très hautes et cela peut devenir un cours strict où une concentration maximale est exigée ». Sport mixte, du moins jusqu’à un certain âge, le basket-ball est un bon sport. Les enfants plus grands que la  moyenne et qui sont complexés par leur taille seront accueillis à bras ouverts. Le judo, quant à lui permettra de canaliser l’agressivité de certains et développera l’assurance d’enfants plus introvertis. Le tennis et le tennis de table développeront réflexes et rapidité.

Des activités manuelles favoriseront l’éveil de vos enfants tout en favorisant leur expression personnelle. De nombreux ateliers s’ouvrent aux enfants de moins de 10 ans. Nous pensons ici à la poterie et à la peinture. Les arts de la scène avec une tranche d’âge 6-10 ans permettront de créer de petits spectacles en montant sur scène et ainsi découvrir des talents. Dès 6 ans, le théâtre, les arts du cirque, le chant ou la comédie sont d’agréables loisirs à pratiquer en semaine et le week-end.

Les disciplines équestres ont aussi leurs adeptes. « Le contact avec l’animal a des effets positifs sur le comportement des enfants. Les tout-petits voient les poneys comme de grosses peluches et apprécient le côté sensoriel de cette activité. Les plus grands vont apprendre à s’occuper d’un animal : le brosser, lui faire sa toilette, changer la paille et le nourrir, voilà des actions à réaliser avant de le monter. Cela permet d’apprendre le sens des responsabilités. Le seul inconvénient est le coût, pas à la portée de toutes les familles ».

Enfin, il reste les différents mouvements de jeunesse (scouts, patros…) qui donnent l’occasion d’apprendre de nombreuses choses et la vie en groupe.

Les activités parascolaires importantes pour l’épanouissement

L’école n’est pas le seul lieu d’apprentissage et diverses recherches ont montré que des activités parascolaires permettent de consolider les aspirations scolaires et les projets de formation. Les jeunes avancent trois raisons pour s’inscrire dans des activités socioculturelles ou sportives : en premier lieu, ils mettent en évidence leur épanouissement personnel avant la possibilité de se trouver des amis et enfin pour occuper leur temps. Il est démontré que ceux qui ont des activités en dehors sont en général soucieux de leur réussite. Cela contribuerait à les motiver à poursuivre un plus long cycle d’études.

Le rôle des parents est important et même essentiel pour les inciter à choisir des activités parascolaires. Que ce soient les écoles, les communes, les clubs qui proposent plusieurs disciplines, être soutenus par ses parents est capital. Ces derniers doivent impérativement s’intéresser à ce que font leurs enfants et la manière dont ils vivent leur passion. Tout le monde y trouvera son compte et c’est bien là l’essentiel.

Vous souhaitez recevoir votre journal par email le dimanche, notre agenda du week-end le jeudi et ne rien manquer de nos actus, de nos concours ou des meilleures offres de nos partenaires ?
Inscrivez-vous à nos newsletters !