L’air de rien, l’arrivée d’un nouveau Land Rover Defender est un événement automobile majeur. Rendez-vous compte : ce n’est que la seconde génération du modèle en… 71 ans ! Alors forcément, hormis un appétit marqué pour les chemins boueux, le nouveau modèle n’a plus rien de commun avec son aïeul.

L’icône est de retour ! Cela fait plusieurs années que les aficionados l’attendaient ! Car le Defender est un mythe, une légende. Un véhicule qui n’a quasiment pas changé en 71 ans de carrière et qui a donné naissance à la marque Land Rover ! Pas simple de conjuguer la modernité des normes environnementales et de sécurité tout en conservant l’esprit du baroudeur. Les responsables Land Rover en sont conscients et évoquent une nouvelle famille de 4×4, vantant les mérites en tout terrain et de solidité à toute épreuve, comme pour l’ancien « Def ». De son aïeul, le nouveau venu reprend les 2 longueurs de carrosserie (« 90 » 2 portes et « 110 » 5 portes), et Land Rover proposera également des versions utilitaires d’ici quelques mois. Gage d’utilisation « hard », le Defender pourra charger jusqu’à 900kg et tracter plus de 3,7 tonnes ! Par contre, exit les solutions mécaniques rustiques tels les anciens ponts rigides : la suspension est confiée à 4 roues indépendantes, gage d’une excellente tenue de route et d’un confort préservé.

Gamme complète

Cette solution technique illustre le monde de différence entre l’ancien et le nouveau modèle, mais aussi le souhait de monter en gamme. Car si des versions plus « rustiques » seront proposées à terme, le Defender tel que nous avons pu l’approcher jusqu’à présent semble s’être copieusement enrichi. On trouve ainsi des équipements tels que la climatisation bizone ou l’incontournable dispositif multimédia. Une montée en gamme qui se traduit aussi sous le capot, avec l’adoption de moteurs essence de 240 à 400 chevaux, et diesel de 200 et 240 chevaux. Évidemment la transmission intégrale est toujours fournie de série, désormais assortie du dispositif électronique Terrain Response 2 qui ajuste le comportement à la nature du terrain, et d’un différentiel central. Un différentiel verrouillable arrière est également proposé en option. Petit clin d’oeil « safari » aux anciennes versions qui parcourent encore les savanes du monde entier, le nouveau venu proposera un toit ouvrant à l’arrière permettant aux passagers de se tenir debout! Quant aux tarifs, ils ont également été revus à la hausse : comptez désormais 50.800€ minimum pour la version courte, 6.000€ de plus pour la longue lors du lancement. En attendant des versions plus « raisonnables ».

Vous souhaitez recevoir votre journal par email le dimanche, notre agenda du week-end le jeudi et ne rien manquer de nos actus, de nos concours ou des meilleures offres de nos partenaires ?
Inscrivez-vous à nos newsletters !