Lianne Tan et Maxime Moreels espèrent partir à Tokyo et représenter les couleurs de la Belgique sur les terrains de badminton, l’été prochain. Rencontre.

Le week-end dernier, les Championnats de Belgique Élites se sont déroulés à Houthalen, dans le Limbourg. Et côté dames, la régionale de l’étape, Lianne Tan, a encore brillé. Pour la onzième fois consécutive, l’athlète a décroché le titre de championne de Belgique ! La n°1 nationale est également 41ème mondiale et surtout, 23ème au classement Race to Tokyo, en vue des prochains Jeux Olympiques.

Pour espérer se qualifier aux J.O., les joueurs doivent répondre à des critères de sélection bien précis. Le processus de qualification se déroule durant un an, du 1er mai 2019 au 30 avril 2020. À la fin de cette période, un ranking des 38 meilleurs joueurs est établi. Il tient compte des dix meilleurs tournois de l’athlète durant l’année. Autre point à souligner : si le pays en question fait partie du top 16 mondial, il peut envoyer deux joueurs. Sinon, il ne peut y avoir qu’un seul joueur par pays. Que ce soit pour les messieurs ou pour les dames, les règles sont les mêmes.

Lianne Tan: « Je suis fière de mes résultats ».

Pour l’heure, Lianne Tan est donc confiante. « Depuis mai, je suis fière de mes résultats. J’ai gagné les premiers tournois au Brésil. J’ai fait une finale en Azerbaïdjan, les seizièmes en Championnats du monde, les quarts à Saarbrücken, une demi-finale en Espagne…À deux mois du verdict, je suis presque sûre de me qualifier », nous confie-t-elle. En termes de points, la Limbourgeoise de 29 ans peut relâcher la pression… « C’est pourquoi je me concentre sur de grands tournois, dans le but de m’exercer contre les meilleurs du monde. » Celle qui vient de terminer ses études de dentiste consacre désormais sa vie au badminton et espère bien relever le niveau de ses deux dernières participations aux J.O. « Je m’étais arrêtée aux poules. À Londres, j’avais seulement 21 ans. Je manquais d’expérience. Puis, à Rio, j’avais mes études. Aujourd’hui, c’est différent ! »

Mais en plus de Lianne Tan, un autre Belge espère également se qualifier pour Tokyo, côté messieurs. Il s’agit de Maxime Moreels, actuellement 115ème au ranking mondial et dans les dernières places du top olympique. « Pour le moment, je suis qualifié, mais sur le fil du rasoir », explique-t-il.  « J’ai fait un très bon résultat en Turquie où j’ai atteint un quart de finale en challenge. J’avais fait le même résultat à l’Open de Hongrie et j’avais atteint la demi-finale à l’Open du Cameroun. » Courant de l’année, le Nivellois a entrepris une sérieuse préparation physique : « Je me suis lancé dans trois semaines d’entraînement en janvier, avant l’Open d’Iran qui a eu lieu cette semaine. Il reste encore quelques points à prendre, notamment aux Championnats d’Europe par équipe qui risquent d’être décisifs. » Rappelons qu’il y a quatre ans, c’était le frère de Lianne Tan, Yuhan, qui avait porté nos couleurs à Rio. Maxime, lui, n’a encore jamais participé aux J.O.

Martin Rousseau

Infos
T. +32 2 389 98 22
Site web : www.lfbb.be
Découvrez les résultats du Top 16 7Dimanche.
Par ici pour découvrir les résultats des Championnats de Belgique Elites qui ont eu lieu le week-end dernier, à Houthalen.

Vous souhaitez recevoir votre journal par email le dimanche, notre agenda du week-end le jeudi et ne rien manquer de nos actus, de nos concours ou des meilleures offres de nos partenaires ?
Inscrivez-vous à nos newsletters !