L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 7Dtetiereconso_web-1030x130.png.

Ca commence à sentir le printemps… On est motivé…

Si je souffre régulièrement d’éco-anxiété, j’ai également l’espoir qu’il n’est pas trop tard et que l’on peut changer les choses encore. On va sauver la planète. Notre santé et notre portefeuille en même temps, tant qu’on y est.

Alors voici une liste de petites actions à faire pour réduire nos déchets – éconolomiquement stylée la liste. Peut-être que vous faites déjà quelques gestes de cette liste au quotidien. Voire même déjà beaucoup. Ou alors, vous y pensez, mais sans trop savoir par où commencer…

Rien ne vous oblige à suivre la liste. Faites comme vous le sentez. Et rien n’oblige non plus à tout faire. Ni à tout faire en une fois. On le fait comme on le sent.

Je serai fière de vous pour chaque petit pas réalisé. J’espère que vous le serez aussi de vous-même et surtout sans culpabiliser de pas tout faire ni de perdre toute motivation – sous prétexte que vous ne faites pas tout. Sérieux, chaque action compte, aussi minime soit-elle.

Bref, on se lance !

Puis on fait ça dans la bonne humeur, par jeu, par défi, par conviction. Mais pas par obligation, ou parce qu’il-faut-le-faire.

Je vous reviendrai plus en détails dans les prochains articles sur certaines astuces et/ou produits.

  • J’arrête les bouteilles en plastique, je bois l’eau du robinet (avec des perles de céramique Fées Maison pour purifier par exemple 😉 )
  • Je remplace l’essuie-tout par des lingettes de coton récupérées de vieux tissus/draps/vêtements que je lave
  • Je me nettoie les oreilles avec un oriculi ou à l’ancienne
  • J’achète un maximum à la découpe en venant avec mes contenants pour limiter les emballages
  • Je réalise ma lessive maison et j’utilise du vinaigre en adoucissant
  • Je me lave les dents avec une brosse écologique et un dentifrice zéro déchet
  • J’emporte ma gourde d’eau avec moi
  • Je réduis ma consommation de viande (mais je privilégie la qualité locale)
  • J’utilise un savon en pain et non plus de gel douche cracra dans un flacon plastique
  • J’utilise un produit naturel basique pour prendre soin de ma peau (huile d’amande douce ou de coco, beurre de karité…)
  • Je supprime les parfums d’intérieur
  • J’utilise des cosmétiques solides et sains
  • Pour nettoyer j’utlise au maximum le bicarbonate, le vinaigre et le savon noir/ de Marseille
  • Je dis adieu au papier alu et aux boites en plastique : j’utilise et récupère des bocaux en verre pour mes restes, même ceux que je congèle
  • J’emporte toujours mes sacs de courses et sacs à vrac pour les fruits et légumes
  • Je cuisine un maximum maison et de saison
  • J’emporte mon mug à café lavable avec moi, avec un bon café ou thé fait maison
  • J’utilise des brosses en fibres végétales ou des tawashis pour la vaisselle
  • Fini la vaisselle et les couverts jetables. J’emporte ceux de la maison avec moi et lors de grosses fiestas, j’emprunte !
  • J’emporte mon lunch avec moi au bureau. Vive les restes !

Nous verrons en détail la plupart de ces actions par la suite : leur impact financier (mis bout à bout, cela fait un joli pactole à l’année) et en terme de déchet.

Spring is in the air…
Et je veux fêter ce renouveau, avec vous, lecteurs… (il n’y a que moi qui l’ai dit en chantant ?)

Plus de conseils ici !

Vous souhaitez recevoir votre journal par email le dimanche, notre agenda du week-end le jeudi et ne rien manquer de nos actus, de nos concours ou des meilleures offres de nos partenaires ?
Inscrivez-vous à nos newsletters !