La situation n’est pas des plus claires. La crise actuelle nous amène beaucoup d’interrogations… mais dans le cas où tout se passe « normalement », il est déjà temps de penser à la rentrée scolaire – elle nous semble encore loin, août commence à peine ; mais nous y serons vite. Autant commencer à se préparer et éviter le rush à la veille de la reprise.

On anticipe longtemps à l’avance

Les achats nécessaires comme le matériel scolaire ; l’école envoie généralement assez tôt la liste. Certaines choses peuvent être achetées en seconde main ou sont prévues pour durer dans le temps. Je pense aux cartables par exemple. C’est un achat assez coûteux mais qui peut être rentabilisé sur plusieurs années. On privilégie donc la qualité et la sobriété. Les modes changeants vite, on choisit quelque chose de plus simple mais que l’on peut customiser éventuellement : breloques et porteclés… Transferts ou broderies sont également envisageables. Pour les collations et repas, mes fées n’ont que des contenants en inox. C’est de là d’ailleurs qu’est née la gamme lunch de Fées Maison : je ne trouvais pas les boites à tartine de mes rêves pour les filles. C’est un coût, clairement, surtout comparé au prix d’une simple boite en plastique. Mais une boite inox ne cassera pas (même quand on lance sa mallette dans la cour ou que l’on grimpe dessus… #vécu), le dessin gravé ne partira pas après 3 lavages et le contact alimentaire est bien plus sain, sans risque de transfert vers la nourriture. Idem pour les gourdes, que l’on choisit idéalement isothermes. Pour les tenues, on ne m’y reprendra plus. J’avais acheté, comme mes parents l’avaient fait avec moi, une tenue complète « habillée » pour la rentrée et les bottes assorties… Fée #2 est rentrée le premier jour avec ses bottes totalement griffées. Fée #1 a tenu une semaine. Sachant que j’avais payé plus pour chacune de leur paire que ce que je ne mets pour moi, ça m’est un peu resté en travers de la gorge. Oui j’ai envie du meilleur pour elles. Mais finalement l’important n’est pas plutôt qu’elles aient une tenue dans laquelle elles se sentent bien et puissent jouer librement dans la cour ?


On s’y prend juste avant

L’école des fées, comme beaucoup d’autres écoles, ont mis en place un planning des collations. Chaque jour de la semaine a son thème. 10 fois moins de prises de têtes. Lundi, c’est chocolat et biscuit (cela peut être du « junk » mais aussi du fait-maison que l’on aura eu le temps de préparer le week end en famille peut être). Mardi, fruits et légumes de saison. Mercredi l’école offre de la soupe (j’avoue qu’en plein été c’est particulier ^^). Le jeudi produits laitiers (les nôtres sont véganes, j’achète en gros pot que je répartis dans des petites boites à collation hermétique. Il est possible de trouver des yaourts classiques dans le même esprit, en magasin ou chez des producteurs locaux). Pour vendredi, on revient aux fruits et légumes : les boites hermétiques sont top pour cela : pommes coupées en quartier, batônnets de carottes…). Les courses sont faites en fonction, et éventuellement les collations sont prises en compte dans le batch cooking : (par exemple couper les carottes qui sont gardées au frais dans un bocal rempli d’eau). J’essaie d’appliquer le même principe de planning par jour/thème pour les dîners : lundi tartine, mardi wrap, jeudi sandwich et vendredi cake salé par exemple. Si vous préférez plus simple et n’envisager que tartines/sandwiches, on peut mettre un aliment par jour : si vous êtes flexitarien, cela peut être « tranchés » le lundi (jambon, filet poulet, rôti…), tartinade le mardi (pesto épinard, basilic, tomate séchée, fanes de carotte…), confiture le jeudi et fromage le vendredi. Cela peut paraitre répétitif, mais il y a tellement de possibilités que cela ne le sera pas. De plus avec une sauce ou un accompagnement varié, cela sera une surprise pour votre enfant à chaque fois. Nos bouts d’choux aiment les routines et savoir à quoi s’attendre, dans les grandes lignes. C’est également plus rapide pour nos préparations. Promis, essayez ! Même pour vous.


On s’y prend la veille en mode « je suis large »

En dehors de l’aspect nourriture, j’essaie également de préparer un maximum la veille : La tenue du jour, choisie avec les fées quand on monte se débarbouiller pour la nuit, en fonction de la météo attendue. Ça nous sauve un temps précieux le matin. La table du petit déjeuner. Il n’y a que les produits frais à sortir au moment même. Chaque seconde est précieuse le matin. Pour les petits déjeuners, je m’organise sur le même principe de menu/thème par jour : une fois tartine, une fois céréales, d’autres muffin, pancakes et cake (c’est un peu la fête mais ce sont des choses faciles qu’elles peuvent emporter et finir dans la voiture si comme souvent, on est « à la bourre ». Mes recettes faciles peuvent être téléchargées gratuitement sur le site de Fées Maison) La mallette à proximité et les boites et gourdes propres sur le plan de travail. Je les remplis et les fées rangent dans leur mallette. Les manteaux/vestes, bonnets et écharpes si nécessaires. Ne pas avoir à chercher le 2e gant ou quel foulard va avec quelle veste peut éviter des drames dès le début de la journée.

Ce sont des petites choses qui n’ont l’air de rien, mais mises ensemble, elles nous facilitent grandement la vie. Et comme ni les fées, ni moi ne sommes du matin, on prend toute l’aide que l’on peut trouver. Bel été à tous !

La gamme inox est à retrouver sur www.feesmaison.be

Vous souhaitez recevoir votre journal par email le dimanche, notre agenda du week-end le jeudi et ne rien manquer de nos actus, de nos concours ou des meilleures offres de nos partenaires ?
Inscrivez-vous à nos newsletters !